Pourquoi et comment organiser des ateliers dégustation ?

Markéting culinaire

 

Que vous soyez producteur, responsable d’une épicerie fine ou artisan du goût, je suis certaine que vous êtes à la recherche de moyens pour faire connaître votre marque ou votre entreprise. Même à une échelle locale, la visibilité est importante pour embarquer dans votre univers de nouveaux clients et garder une activité pérenne.

Aujourd’hui, on sort des sentiers battus pour parler d’événementiel. Organiser des ateliers dégustation ou des ateliers culinaires est une façon originale de vous distinguer de vos concurrents. Pas d’inquiétude, je vous explique pourquoi et comment, tout en semant au passage quelques idées d’événements à mettre en place !

 

Pourquoi organiser des ateliers dégustation ?

Les ateliers dégustation, quand on n’en a jamais fait, ça fait peur 😱. Il faut tout imaginer, tout organiser et réussir à accueillir des gens le jour J, ce qui n’est peut-être pas votre cœur de métier. Je ne vais pas vous mentir : oui, ça représente de l’investissement personnel, voire financier, et certainement une dose de stress. Et pourtant, ça vaut vraiment le coup !

 

Faire découvrir vos produits et votre savoir-faire

Vous avez probablement déjà réalisé des dégustations sur le pouce en vendant vos produits en circuits courts. C’est un moyen simple et efficace de faire découvrir votre savoir-faire, de discuter de votre démarche, de votre boutique ou de votre exploitation.

En ritualisant ces dégustations ou en organisant carrément un stand dans un commerce, vous permettez aux potentiels clients de goûter vos produits (souvent gratuitement). C’est sûrement le petit coup de pouce qu’il leur faut pour leur faire découvrir vos saveurs et leur faire acheter votre marque !

 

Faire vivre votre lieu d’exploitation ou de vente

Si vous êtes producteur, votre lieu de travail (que ce soit vos champs, vos vignes, votre laboratoire de transformation, votre ferme…) n’est pas le premier endroit où vous vous attendez à voir débarquer vos clients. Néanmoins, c’est une idée sacrément efficace pour gagner en visibilité et sortir de votre solitude.

Organiser des ateliers dégustation conviviaux lors de porte-ouvertes par exemple, sur votre exploitation ou votre lieu de vente, est une façon originale pour immerger vos futurs clients dans vos processus et vos méthodes de fabrication. Il s’agit d’une vraie découverte de votre travail, de vos outils et de votre gamme de produits.

Ce type d’atelier dégustation restreint le nombre de personnes (tout le monde ne pourra pas faire le déplacement), mais les participants ont de bonnes chances de devenir des clients réguliers et même des “ambassadeurs” de votre marque. Ils feront eux-mêmes la publicité de votre entreprise sans s’en rendre compte en parlant autour d’eux de cette visite/atelier dégustation.

Il ne faut pas négliger le pouvoir du bouche-à-oreille et les souvenirs que peut laisser un tel événement ! Il s’agit de l’expérience client, mais j’y reviendrai dans un autre article😉

 

Devenir accessible et gagner en visibilité

Mais au fond, pourquoi s’embêter à faire des ateliers culinaires ? Qu’est-ce que ça vous rapporte ? Si c’est juste pour quelques clients en plus, est-ce que le jeu en vaut la chandelle ?

Oui, oui et encore oui ! 😉

Car au-delà de convertir de nouveaux clients et leur faire apprécier votre marque, vous personnifiez votre entreprise. Il ne s’agit pas seulement d’une bouteille de bière, d’un paquet de farine et d’un pot d’olivade. Non, il s’agit de votre terre, de votre histoire, de votre terroir, de vos matières premières, de vos recettes. En marketing, on appelle cela le branding et c’est un ressort très efficace pour gagner en visibilité et en notoriété.

Les ateliers culinaires sont aussi l’occasion de conclure des partenariats avec d’autres professionnels du monde de la food, pour partager des événements ensemble. C’est aussi le moment idéal pour diffuser vos actions sur vos réseaux sociaux, votre blog ou votre site internet. Aujourd’hui, plus que jamais, le succès à une échelle locale passe aussi par votre présence sur le web. Les ateliers de dégustation sont un moyen facile pour créer du contenu digital : annoncer vos prochaines dates, faire un retour avec le témoignage des participants, etc.

 

Diversifier votre chiffre d’affaires avec les ateliers dégustation

Les ateliers dégustation gratuits sont une excellente manière de nouer un premier contact avec des futurs clients hésitants. Mais ce type d’événement peut aussi prendre une autre ampleur en devenant des séances complètes où les participants goûtent à plusieurs plats ou apprennent quelque chose.

Dans ce cas, l’atelier dégustation devient le produit à part entière, les clients viennent pour cet événement. Ce ne sont plus vos produits les stars du moment, mais la séance en elle-même. Bien entendu, il s’agit toujours d’une façon détournée de vous faire connaître et de faire découvrir votre marque.

Ce type de rencontre demande une plus grande organisation et sont généralement payantes. Vous pouvez décider de le faire à un rythme épisodique pour donner un coup de boost à votre communication. Ou bien ritualiser ce type d’expériences et ainsi diversifier votre chiffre d’affaires.

 

 

4 Idées d’ateliers de dégustation

Vous manquez d’idées pour créer des ateliers culinaires ou de dégustation pour votre entreprise ? J’ai compilé une liste de 4 suggestions, à adapter à votre spécialité, vos envies et vos objectifs.

  • Pour les cavistes, les vignerons, les brasseurs et spécialistes de la boisson : cours découverte spéciale œnologie, biérologie/zythologie ou mixologie (l’art des cocktails).
  • Pour tous les producteurs (idéal pour les fromagers, les viticulteurs, les maraîchers, etc.) : visite (payante ou pas) de votre domaine, avec dégustation gratuite à la fin d’une partie de votre gamme de produits.
  • Pour les épiceries fines et les producteurs de produits raffinés ou originaux : cours payants de cuisine, atelier culinaire sur un thème précis (par exemple : burger, tartinade, glace, etc.)
  • Pour les petits producteurs avec méthode artisanale : atelier fabrication (fromage, jus de pomme, confiture…), ouvert à toute la famille.

 

Comment mettre en place des ateliers dégustation ?

Il n’y a pas de recettes miracles ou de menus types pour créer votre propre atelier dégustation. Mais voici les étapes à suivre pour ne rien oublier.

 

  • Définissez vos objectifs

Vous souhaitez faire découvrir votre nouveau produit au plus grand monde ? Impliquer plus vos clients dans votre démarche ? Donner un coup de peps à votre communication ? Sur combien de temps ? Avec quel budget ?

 

  • Choisissez l’action à mettre en place

De la dégustation à tout va dans une épicerie à la visite de votre labo de fabrication, il y a un pas de géant. Prenez le temps d’opter pour l’événement le plus adapté à vos objectifs, tout en prenant en compte vos moyens (disponibilité, budget, envie…).

 

  • Préparez de A à Z votre atelier culinaire

Contacter des prestataires extérieurs, s’assurer des stocks, choisir une date, prévoir votre communication, réserver un espace… Pensez à chaque détail et n’oubliez pas de mettre au point un plan B (en cas de pluie si vous pensiez faire l’événement en extérieur par exemple.)

 

  • Communiquez sur votre atelier de dégustation

Vous devez établir un vrai plan de communication pour ne pas passer à côté de cette belle occasion de vous faire connaître. Réseaux sociaux, partenaires, journaux et radios locales, petites annonces, flyers : les choix sont nombreux.

Pensez à bien indiquer toutes les informations utiles (adresses, contact, réservation, accessibilité aux fauteuils roulants, adapté aux enfants, etc.). N’hésitez pas à faire appel à une graphiste culinaire pour la création de vos supports de communication.

 

  • C’est le jour J !

Soyez souriant.e : tout va bien se passer ! Facilitez la vie aux participants (panneaux indicateurs, pot de bienvenue, matériel déjà prêt, etc.) et prévoyez en amont le maximum d’éléments pour être à 100 % présent le moment venu. Il y aura forcément des contretemps, des aléas : c’est normal ! Gérez-les un par un et tout rentrera dans l’ordre.

 

  • Faites le bilan de votre atelier dégustation

Le lendemain, prenez le temps de noter vos premières impressions et les retours clients : les participants étaient-ils contents ? Est-ce que vous y avez pris du plaisir ? Un mois ou un trimestre après, recommencez ce bilan pour savoir si cela a amélioré votre visibilité ou vous a apporté de nouveaux clients. C’est alors le moment de décider si vous voulez réitérer cette expérience ou pas.

 

 

Les ateliers dégustation sont un moyen original de vous faire connaître. Certes, cela demande du travail en dehors de votre cœur de métier, mais c’est justement pour mieux faire connaître votre activité, votre terroir et vos saveurs ! Il est possible de s’ouvrir également aux touristes avec des séances à thème payantes. C’est une autre paire de manches, il faut garder en tête que c’est une rentrée d’argent saisonnière, mais ça peut aussi être un très bon complément pour votre entreprise.